Questions fréquentes

Vivre sur un voilier est un peu différent que vivre à terre et il y a quelques règles à respecter mais tellement de joie à découvrir… Quelques informations et recommandations pour rendre votre séjour plus agréable.

Vous faites maintenant totalement partie de l’équipage. Nous espérons que vous prendrez plaisir à participer aux manœuvres de voile, à la navigation mais aussi à l’exécution des tâches quotidiennes et que vous garderez le voilier en état d’ordre et de propreté durant votre séjour, pour le grand bien de tous et de votre sécurité.

Certaines tâches sont nécessaires à l’escale : faire les courses, le plein d’eau ou de fuel, la glace mais aussi vider les poubelles ou faire un peu de nettoyage et de rangement à bord. Ce n’est pas énorme et si tout le monde y participe cela laissera plus de temps à chacun pour visiter l’escale… Vie à bord : les tâches quotidiennes se font en commun. Aucune compétence en voile n’est requise. Vous pouvez participer aux manœuvres du voilier sous la responsabilité du skipper. Aucune compétence en voile n’est requise. Vous pouvez participer aux manœuvres du voilier sous la responsabilité du skipper.

Réveil entre 8 et 9 h, petit déjeuner à bord, avitaillement, rangement, préparation à la navigation. Chaque matin votre skipper vous présente le trajet du jour.

Départ, vers 9/10 heures, étape de 4 à 6 heures selon la distance et les vents avec, si le parcours le permet, une pose à midi pour le repas et la baignade. Une navigation permettant à chacun d’affiner les réglages et de régater amicalement. Le skipper à l’écoute de vos attentes saura vous initier ou vous perfectionner.

Vers 17h-18 heures, fin de l’étape, le voilier amarré dans un port ou au mouillage dans une crique sauvage, permettra à chacun, de se détendre et de profiter des eaux limpides de l’Egée ou de visiter les aspects typiques de l’escale.

L’apéritif vient tout naturellement et autour d’un traditionnel verre d’Ouzo, l’équipage échange ses impressions et “exploits” de la journée.

Le soir, repas à la taverne, découverte et dégustation de la cuisine grecque mais aussi cuisine à bord des membres de l’équipage dans une ambiance conviviale. Présentation de la journée du lendemain, avant de se laisser glisser dans la douce nuit égéenne.

Nos voiliers sont sûrs, marins et bien adaptés pour ce type de croisières. Des bateaux révisés et améliorés chaque année au charme classique.

Voiliers monocoques, de 12 à 15 m de 3 à 5 cabines (couchettes doubles ou lits superposés), douche/WC communs, salon et coin cuisine. Pas de cabines triples. Capacité maximale de 6 à 8 participants selon les voiliers + le skipper (francophone ou anglophone).

Les voiliers et la base d’ESCALE YACHTING sont en communication permanente et en cas d’avarie ou d’accident nous pouvons très rapidement porter assistance. N’hésitez pas à vous faire repréciser le positionnement et l’utilisation du matériel de sécurité à bord, extincteurs, gilets de sauvetage, survies…

Son objectif est de mener la croisière de façon harmonieuse entre la détente, l’apprentissage et la découverte. Il sera trouvé le bon rythme d’escale entre les ports typiques et animés et les mouillages sauvages.

Il sera là aussi pour faciliter les échanges, la communication, l’apprentissage de la voile par une pédagogie adaptée aux objectifs du séjour et aux désirs de chacun et de ne pas perdre de vue que pour certain ce peut-être leur premier séjour de voile.

Le skipper responsable du voilier et de son équipage devra veiller à mener une navigation en toute sécurité conformément à la législation du pays. Il possède une parfaite connaissance du voilier et de la zone de navigation.

Si les conditions météos ne sont pas bonnes et que les vents ne permettent pas de naviguer (à partir de 7 Beaufort) le skipper pourra vous proposer des activités de remplacement à terre…

Mais le skipper doit rester le « patron » à bord grâce à ses compétences, ses qualités humaines.

Il reste responsable de la sécurité de l’ensemble de l’équipage et du voilier.

Si les participants sont satisfaits, il est d’usage en fin de croisière de laisser un pourboire au skipper, 30 € par personne embarquée est une base correcte.

Dans le cadre de nos croisières Voile Active dans les Cyclades, l’embarquement est prévu à 18 h et le débarquement à 10 h sauf accord préalable. Une fiche d’embarquement sera communiquée à chaque participant avec le nom et le portable du skipper et du responsable de l’ensemble des croisières. Nous recommandons à chacun de prendre contact préalablement pour vous faire confirmer l’embarquement.****

Si vous naviguez dans les Cyclades, les navigations entre les îles n’excèdent pas 25 miles.

Le mille marin (ou mille nautique) est l’unité de distance utilisée en navigation maritime et aérienne. Sa distance (1 852 mètres) n’est pas arbitraire : elle correspond à la longueur d’une minute de degré de latitude mesurée sur l’équateur. La vitesse exprimée en nœuds se base sur le mille marin : un nœud correspond à un mille marin de l’heure.

Nos voiliers avancent selon les vents mais leur moyenne est d’environ 6 nœuds à l’heure. Il faut donc compter une petite moyenne de 5 heures de navigation par jour. Parfois moins, parfois plus. Mais ne vous inquiétez pas, tous les soirs nous arrivons à bon port ou dans un mouillage protégé !

À l’escale vous avez le temps de découvrir et de visiter l’île, avant la navigation dans la matinée ou à l’arrivée. Vous pourrez ainsi profiter des aspect spécifiques et authentiques de chaque escale. Sans oublier les moments de détente et de baignade que vous offrent ce type de séjour.

Le soir, nous dînons dans les petits restaurants authentiques que l’on nome tavernes, afin de découvrir les plats traditionnels et savoureux de ce pays.

Le skipper vous indiquera précisément les sites à ne pas manquer et la façon de vous y rendre.

Le soir nous nous retrouvons généralement dans une taverne grecque afin de goûter les plats typiques de la gastronomie locale. Faites nous confiance nous connaissons les meilleurs tavernes…

Il est possible de mouiller dans une baie ou une crique abritée du vent dominant pour que le bateau soit en sécurité. Le mouillage est l’occasion d’organiser des barbecues sur la plage, des grillades savoureuses, comme au temps des flibustiers…on prend alors l’annexe pour apporter à terre tous les ustensiles nécessaires. C’est une petite aventure qui ravit souvent les petits et les grands !

Avril/Mai jusqu’à mi-Juin : Les îles vous offrent, un printemps très ensoleillé et fleuri, rempli d’odeurs méditerranéennes. Des vents modérés accentués par une brise thermique favorisent une navigation familiale. La mer encore fraîche en avril devient très vite accueillante à partir du mois de mai.

Mi-Juin/Juillet/Août : Un été chaud et sec, avec des journées de navigation plus “sportives”, grâce à un vent de secteur Nord: le “Meltem”. Vous profiterez de très belles soirées, de la douceur crépusculaire d’un mouillage sauvage à la chaleur animée de l’un des ports des Cyclades.

Septembre / Octobre : “Un bel automne qui ne craint pas l’hiver”. Les vents redeviennent modérés. Après l’été, le calme et le repos. Des journées plus courtes, mais avec les plus beaux couchers de soleil…Réchauffée tout l’été, la mer est d’une douceur idéale. Navigation et température clémentes pour ceux qui craignent la chaleur estivale.

Chacun des participants à la croisière doit posséder une carte d’identité ou un passeport valide et si besoin le passe vaccinal et tout document concernant la règlementation lié au COVID-19.

Si le participant ne possède pas ces documents il ne pourra participer à la croisière. Dans ce cas aucune indemnité ou remboursement ne pourrait être demandé.

Si vous possédez déjà une licence de voile ou si vous êtes en apprentissage, nous vous offrons la possibilité de compléter votre expérience et d’acquérir les milles marins nécessaires pour votre formation.

Si vous suivez un traitement, n’oubliez pas vos médicaments personnels car il vous sera difficile de trouver l’équivalent sans ordonnance. Aucune vaccination particulière n’est à prévoir. Une lotion anti-moustique peut vous être utile pour les sorties à terre le soir.

Prenez dans un sac souple, facile à ranger :

  • Des vêtements légers, protégeant bien la peau des coups de soleil
  • Des lunettes de soleil filtrantes
  • Un chapeau qui tienne à la tête
  • Crèmes solaires
  • Chaussures de sport et chaussures à semelle blanche pour le bateau
  • Serviettes (Plage et Douche)
  • Pulls et cirés (malgré le soleil il est nécessaire de se protéger du vent et des embruns)
  • Un duvet (Si vous êtes frileux et selon la saison).

Vous n’avez pas besoin de draps, de couvertures, d’oreillers.

En général nous avons du matériel de plongée à bord masques, palmes et tuba mais nous vous conseillons de prendre avec vous votre masque et votre tuba…

L’espace à bord est limité, alors ne vous étalez pas, organisez vous pour respecter les lieux à partager. Veillez à ce que tout soit rangé et calé, pour votre sécurité. Votre séjour en sera que plus agréable.

L’électricité

N’oubliez pas de fermer l’éclairage dans vos cabines et dans tout autre espace lorsque vous n’en avez pas l’utilité. L’électricité à bord est fournie par des batteries. Quelques heures quotidiennes de moteur pour les recharger suffisent mais il faut aussi penser à les économiser.

Nos voiliers possèdent un convertisseur qui vous permettra de recharger vos portables ou cameras.

l’eau douce

L’eau à bord d’un voilier est rare, vous devez donc y faire attention. Les réservoirs contiennent 600 litres d’eau pour la vaisselle, la toilette ou le rinçage…Le plein sera fait tous les trois jours. Pour la consommation nous vous conseillons l’eau minérale en bouteille. Pour la vaisselle, une pompe à pied vous permet de faire venir l’eau de mer, vous n’avez plus qu’à rincer à l’eau douce. Pour la douche, un chauffe-eau vous permet d’avoir de l’eau chaude quand le moteur a tourné quelques temps. N’oubliez pas de pomper et de vidanger la douche. En été, vous pouvez vous doucher à l’extérieur. Pensez à utiliser uniquement l’eau dont vous avez besoin.

Cuisine / Gazinière / Réfrigérateur

L’utilisation de la gazinière est simple et sans danger. Une sécurité existe sur le brûleur et il vous faudra garder le bouton appuyé quelques secondes après l’avoir allumé.

Cuisiner à bord peut être agréable et convivial, vous avez sûrement une recette à faire découvrir. Sinon vous pourrez toujours aider à la vaisselle.

Pour les déchets, ne jetez rien par-dessus bord qui ne soit pas rapidement dégradable, à l’escale vous pourrez vous débarrasser de vos poubelles.

Le réfrigérateur dépense beaucoup d’énergie et pour améliorer son rendement nous y ajoutons régulièrement de la glace.

Les courses sont organisées en début de semaine et les réapprovisionnements se feront au fur et à mesure dans la semaine. Chacun en alternance pourra faire découvrir de nouvelles recettes à l’ensemble de l’équipage… N’hésitez pas à faire part de vos préférences pour l’avitaillement à bord.

La caisse de bord sert à prendre en charge l’ensemble des dépenses lié à la croisière.

Elle servira à régler les repas pris à bord ou à la taverne, les frais de port, d’eau, de fuel et le nettoyage du voilier en fin de croisière.

Comptez 380 euros par semaine et par personne (260 euros pour enfant moins de 13 ans).

À l’embarquement chaque participant remet au skipper le montant de cette caisse de bord. Le skipper tiendra un détail journalier des dépenses, chaque membre d’équipage peut ainsi contrôler, s’il le souhaite l’évolution de la caisse de bord. Ainsi vous n’aurez rien à débourser durant votre séjour pour l’ensemble de ces dépenses.

Les repas du skipper sont pris en charge par le groupe.

Les transferts, la location de véhicules, les visites de musées et les consommations de bar ne sont pas compris dans la caisse de bord.

Dans l’ensemble l’itinéraire sera respecté, mais pour des cas de forces majeures et météorologiques il peut être adapté. Aucun remboursement ne pourrait être demandé en cas d’immobilisation du voilier pour des raisons météorologiques. Dans ce cas le skipper trouvera avec l’équipage des activités de remplacement à terre.

En tout état de cause le skipper devra avant toute chose se préoccuper de la sécurité des passagers et du voilier. Nos voiliers sont tout à fait adaptés aux zones de navigation que nous proposons. Mais à partir d’un vent de force 7, le voilier sera immobilisé pour des raisons de sécurité. Ceci peut se produire, mais rarement plus de 24 heures.

En croisière Voile Active on ne navigue pas la nuit. La nuit est faite pour dormir et se reposer. Nous arrivons après de belles journées de vent dans des petits ports abrités et calmes ou bien dans de grandes baies tranquilles pour des mouillages.

En revanche, si vous naviguez sur un transatlantique, nous demandons à tout l’équipage de participer activement aux quarts de nuit. Chacun doit tenir son quart pour assurer la sécurité et la bonne marche du navire. C’est une question d’organisation et de discipline de bord. Et l’occasion aussi de contempler chaque nuit des pluies d’étoiles filantes et de ressentir cette atmosphère si particulière des navigations de nuit. En transatlantique, un nouveau rythme s’installe et il vous emporte de l’autre côté de l’océan !

Pour faciliter le départ et en général dans toute manœuvre, veillez à ne rien laisser traîner sur le pont… Assurez-vous que toutes vos affaires soient bien calées. Veilliez à avoir sous la main ce dont vous aurez besoin durant l’étape (pull, ciré, crème solaire, lunettes de soleil, serviette de bain, livre…). Il n’est pas toujours facile de descendre dans sa cabine et de fouiller dans ses affaires en pleine navigation. N’abandonnez pas vos affaires un peu partout, rangez-les et amarrez-les, car le vent peut se lever et le bateau gîter. Fermez bien les hublots surtout ceux latéraux et les vannes par mer formée. Après ces recommandations, vous allez bientôt entendre les « ordres » du skipper, qui vous aura informé préalablement de la manœuvre à réaliser.

Larguez les amarres, hissez les voiles et bon vent…Vous voilà devenu marin

Les déplacements sur le pont doivent être légers, sûrs et contrôlés et si vous devez manœuvrer mettez des chaussures (évitez les semelles noires qui marque le pont) en règle générale tenez vous. Une main pour le bateau et une main pour le marin dit le dicton…Attention à la bôme et à l’empannage, assurez la balancine, parer le virement de bord, préparez vous à mouiller… Rassurez-vous, après quelques manœuvres tout vous sera acquit mais vous devez suivre les consignes du skipper et bien comprendre ce que vous faites. Si la mer est formée et le vent fort, habillez vous chaudement, il ne faut surtout pas avoir froid en mer…Vous pouvez aussi vous sangler avec un harnais. Pour le reste faites confiance, nos skippers possèdent une grande expérience de la mer.

Un voilier bouge, il “roule” d’un bord à l’autre, suivant doucement le tangage des vagues. Ce roulis peut sembler inconfortable au premier abord et lorsqu’on n’a pas l’habitude d’être à bord. Le mal de mer peut prendre différentes formes, selon les degrés de sensibilité de la personne : somnolence, légère nausée, nausée, fatigue.

Malheureusement, il n’existe pas de remède miracle au mal de mer !
Cependant, ne vous inquiétez pas, si vous êtes sensible au roulement du voilier, vous allez vous amariner très vite ! La première navigation passée, votre corps va automatiquement se régler sur les mouvements du bateau et dès la deuxième sortie, vous le subissez déjà moins et peut être ne ressentez vous plus rien.

Il existe cependant, en plus de médicaments que vous pouvez acheter au préalable dans votre pharmacie (demandez conseil à votre pharmacien) des techniques éprouvées pour éviter le mal de mer :

  • S’installer de préférence au centre du bateau, car c’est là que la stabilité est maximale, en préférant les zones bien ventilées et en fuyant bien sûr les endroits renfermés !
  • N’allez pas chercher un livre oublié dans votre cabine au fond de votre sac par exemple.
  • Regardez loin. Si vous êtes sensible au mal de mer, ne lisez pas, ne fumez pas et évitez de regarder les mouvements du bateau ou son sillage, ce qui pourrait déclencher une sensation de vertige.
  • Dormir. Votre skipper veille sur vous et vous amènera à bon port ! Il est là pour veiller à votre sécurité, vous pouvez dormir tranquillement si un mal de mer survient, en toute confiance.

Mais il n’y a pas de remède miracle, à chacun sa technique. Il faut surtout éviter d’avoir froid, s’intéresser au bateau, à la mer, ne pas être passif, s’occuper, prendre la barre, éviter de descendre chercher l’objet « indispensable » au fond de son sac, alimentez-vous régulièrement avec des aliments digestes, certains médicaments peuvent aussi soulager. Et si vraiment il n’y a rien à faire et que vous sentez que cela vient, ne vous précipitez pas vers l’évier ou les toilettes, ne vous jetez pas sur la filière au vent…Vous risquez de passer par dessus bord ou au mieux de badigeonner le bateau. Mais demandez le seau, cela est plus élégant et plus sûr. En générale après quelques temps de navigation, vous serez complètement amariné…Et tout cela ne serra qu’un mauvais souvenir.

Vous découvrirez aussi le mal de terre, un mal presque agréable qui, à terre, vous fait chalouper, avant le premier verre. Et comme le racontait un vieux marin breton, le seul véritable remède contre le mal de mer est de rester allongé à l’ombre d’un pommier. Bon courage !

Nous constatons actuellement un recul de la pandémie et une diminution voire une interruption de la contagiosité.

Pour votre arrivée en Grèce nous vous conseillons de vous renseigner auprès du site gouvernemental de l’ambassade de France en Grèce connaître le protocole actualisé. https://gr.ambafrance.org/Covid19-Gr

A bord de nos voiliers, seront appliqué les règles de conduite sanitaire pour éviter la propagation du Covid 19 en conformité avec les instructions et recommandations des ministères concernés pour la protection des citoyens. Chaque participant devra respecter les règles sanitaires et être responsable afin de se protéger et prévenir tout risque de contamination. Des masques et des produits désinfectants pour les mains seront mis à la disposition de chacun durant toute la croisiere. Une fiche de renseignement de chaque passager obligatoire sera établie à l’embarquement, contenant un numéro de téléphone de contact accessible pendant les 14 prochains jours. Un contrôle quotidien de la température et de la saturation en oxygène du sang de chacun sera retranscrit dans un carnet sanitaire de bord. Pour les croisieres d’une semaine, il est recommandé d’effectuer un test moléculaire 48 heures avant l’embarquement.

Nos croisières sont ouvertes aux familles avec enfants, l’âge minimum requis est de 7ans et ils devront savoir nager. En générale tout jeune de moins de 18 ans doit être accompagné d’un adulte. Nous essayons de faire une répartition entre les voiliers pour homogénéiser les groupes. Notez que le programme de croisière est fait pour l’ensemble de l’équipage, il n’est pas organisé spécifiquement pour les enfants.

Nous conseillons donc aux familles d’effectuer une location privative avec skipper, qui permettra d’adapter le circuit et le temps de navigation.

Votre skipper va leur faire découvrir de nouvelles expériences en mer. La consigne est de suivre ses recommandations. Un voilier comporte quelques risques en mer, la règle et avant tout là prudence. Très vite ils apprendront à maîtriser l’espace du bateau et deviendront de vrai moussaillon.

Et bien sûr il y aura aussi des tas de choses à découvrir à terre, avec aussi de nombreuses plages accueillantes pour la baignade.

Et si vous avez la chance de rencontrer des dauphins durant votre navigation, saluez-les pour nous !!!

Vous pouvez en effet privatisez le voilier avec skipper dans le cadre de nos croisières de voile active.

Mais vous pouvez aussi faire une demande pour une croisière différente « à la carte ».

Dans ce cas vous nous faites part de vos préférences type de bateau avec ou sans skipper, période et durée, zone de navigation (base de départ et d’arrivée), nombre de personnes (adultes et enfants).